Sélectionner une page

La police de l’environnement

Accueil » Les réserves en action » La police de l’environnement

Créée par décret ministériel, chaque réserve naturelle fait l’objet d’une réglementation commune ainsi que d’une réglementation spécifique adaptée au contexte local et aux impératifs de protection des habitats et des espèces présentes. Les territoires classés en réserve naturelle ne peuvent être ni détruits ni modifiés dans leur état ou dans leur aspect sauf autorisation ministérielle (Art. L332-9 du code de l’environnement).

Surveillance réserve naturelle depuis les cretes du cambre d'Aze © Eric Lopez

© Eric Lopez

19 gardes assermentés

Dans les 9 réserves naturelles de la Fédération des réserves naturelles catalanes, 13 gardes sont commissionnés et assermentés sur la réglementation des réserves naturelles et l’ensemble du code de l’environnement. Dans les réserves naturelles partenaires de Cerbère-Bayuls et de Nyer ce sont 6 gardes qui veillent sur ces territoires. Ils assurent la surveillance des sites, veillent au respect de la réglementation en vigueur en informant les visiteurs et au besoin en constatant et relevant les infractions. Les gardes commissionnés sont placés sous l’autorité du Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Perpignan. Ils appliquent ses orientations en matière de politique pénale. Dans ce cadre, la mission de surveillance dans les réserves naturelles catalanes, reste avant tout une action de sensibilisation. La politique pénale mise en place par le Procureur de la République indique une action forte au moment de la sensibilité écologique majeure, à des périodes clés de la biologie d’espèces sauvages (couvaison, mise bas, jeunes oisillons non volants…).

L’organisation des missions de police dans les réserves naturelles repose sur deux grandes orientations

La première, sous le  nom de MISEN, est une mission de police inter-service  placé sous l’autorité du Préfet et animé par la DDTM 66. Un comité de pilotage où siège tous les services a lieu tous les ans. La FRNC participe à des opérations de ce type dans le massif des Albères, Madres, Puigmal et sur le littoral. Ces missions inter-services engendrent une collaboration efficace entre les différents services compétents dans le domaine de la police de l’environnement : ONF, Gendarmerie, OFB, Réserves Naturelles Catalanes, le parc marin du Golf du Lion, les polices municipales et le CAR (agents ruraux, services de police de la nature de Catalogne sud).

Au cœur des réserves naturelles, sont également organisées des missions collectives en interne lors des périodes de sensibilité forte de la faune et de la flore sauvages. Elles constituent une action prioritaire au sein des réserves naturelles, elles sont des garanties en matière de visibilité, d’efficacité et de sécurité. Pour ce type d’action, nous collaborons avec la réserve naturelle sous marine de Banyuls et la réserve naturelle de Nyer.

Pour plus de renseignements sur la réglementation de chacune des réserves naturelles, vous pouvez consulter leur décret de création sur les pages qui leur sont dédiées

Découvrir les actions sur les autres thématiques

Aigle royal - Lionel Laporte

Les espèces en déclin

Lys Martagon - © Jean-Marie Granja

La flore

loup

Les mammifères

Fauvette gourmande - © Any Capell

Les oiseaux

Euprocte femelle © Robin Letscher

Le calotriton des Pyrénées

Paysage avec troupeau

Le pastoralisme

Constat changement climatique Foret de la massane

Les changements globaux

Gardes assermentés réserve naturelle

La police de l’environnement