Sélectionner une page

La réserve
naturelle régionale

de Nyer

Réserve partenaire de la fédération des réserves naturelles catalanes

Accueil » Les réserves » Réserve naturelle de Nyer

fiche d’identité
En bref

Réserve naturelle régionale

RNR128 / FR9300035

Délibération de classement

carte reserve nyer

Descriptif

  • Localisation : 42° 29′ 23″ N , 2° 16′ 48″ E
  • Date de création : 21 janvier 1998 en RNV et 18 octobre 2007 en RNR
  • Superficie : 2200 ha
  • Altitude : 730 à 2663 m
  • Commune : Nyer
  • Organismes gestionnaires : Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales

Contact

Adresse : 6 carrer de la Font 66360 Nyer

Téléphone : 04 68 97 05 56

Situation

La Réserve naturelle, d’une superficie globale de 2 200 ha, occupe 60 % du territoire communal de Nyer. Elle est implantée sur la partie basse de la vallée de Mantet et sur le versant Est de la partie moyenne de la vallée de la Carançà.

Elle s’étend sur un large panel d’altitudes, de 735 m, aux alentours du village de Nyer, à 2 663 m au niveau du Pic de Serra Gallinera. Ainsi s’expriment des influences d’un climat méditerranéen de basse altitude, notamment dans la partie nord du territoire de la Réserve, et d’un climat atlantique atténué et continental orogénique.

Sa proximité avec les réserves naturelles nationales de Mantet, Py et Prats-de-Mollo-la-Preste, permet la formation d’un espace protégé d’envergure, soit un territoire de près de 12000 ha.

enjeux écologiques

Les enjeux écologiques de la réserve sont directement liés à l’état de conservation et à la vulnérabilité des éléments à forte valeur patrimoniale, que ce soient les milieux naturels ou les espèces faunistiques et floristiques intrinsèquement liés eux même à ces milieux.

Les enjeux prioritaires liés aux habitats naturels concernent les pelouses à nard, les landes et landines, les ripisylves, les sources calcaires et les mégaphorbiaies, en lien avec le développement forestier, la présence d’espèces invasives, les sous et sur-pâturage, le changement climatique. Concernant la flore, l’Epipogium aphyllum peut être menacée par le prélèvement intentionnel et le piétinement notamment. Au niveau faunistique, les galliformes de montagne sont soumis à la fermeture des milieux, l’appauvrissement génétique, le pâturage non maîtrisé, le changement climatique, le dérangement… Les communautés orthoptériques et les coléoptères endémiques représentent également un fort enjeu par la fermeture de leurs habitats. Sans oublier, les rapaces, les chiroptères pour lesquels dérangement, modification des habitats… sont un frein à un bon état de conservation de leurs populations.

Les enjeux secondaires concernent la conservation des ilôts forestiers anciens et de fait de coléoptères saproxyliques associés, potentiellement soumis au réchauffement climatique, des lépidoptères patrimoniaux par le surpâturage et la fermeture des milieux, des odonates par la disparition des zones humides et modifications hydrologiques, l’avifaune agro-pastorale en général par la régression des zones de pelouses et de landes.

réglementation

Picto interdiction circulation véhicules à moteur  Picto interdiction feux  Picto interdiction déchets  Picto interdiction camping  Picto autorisation chiens tenus en laisse  Picto interdiction cueillette de fleurs  

Créée par Délibération de la Région, la réserve naturelle régionale de Nyer, fait l’objet d’une réglementation commune aux réserves naturelles françaises ainsi que d’une réglementation spécifique adaptée au contexte local et aux impératifs de protection des habitats et des espèces présentes. Des panneaux aux entrées des réserves naturelles rappellent la réglementation et des gardes assermentés veillent au bon respect des règles.

Afin de respecter la tranquillité de la faune sauvage, il est demandé de rester sur les chemins et de limiter le hors-sentier.

milieux

L’important étagement altitudinal de la Réserve engendre une grande diversité des milieux naturels. Les milieux arborescents sont présents sur plus de la moitié de sa superficie, avec des forêts pionnières ou anciennes (feuillus, résineux, mixte), les milieux lithiques occupent un quart du territoire (dalles, éboulis, rochers, barres) tandis que les milieux arbustifs et herbacés sont moins présents sur le reste de la réserve (landes et pelouses) et que les milieux humides sont très faiblement représentés.

Au total 81 habitats naturels ont été recensés dont 4 habitats communautaires prioritaires. Les éboulis ouest-méditerranéens et thermophiles, les forêts de pentes, éboulis ou ravins des Tilio-Acerion ou bien encore les landes alpines et boréales sont des habitats pour lesquels la réserve a une responsable forte à exceptionnelle.

faune

La faune, avec plus de 1640 espèces recensées est remarquable aussi bien sur le plan mammologique qu’entomologique. Ainsi, Gypaète barbu, Aigle royal, Lagopède alpin… y trouvent la tranquillité nécessaire à la conservation de leurs populations. Enfin, sur les 35 espèces de chauves-souris présentes en France, 22 sont présentes dans la Réserve.

flore

La Réserve de Nyer est riche de plus de 1430 espèces végétales dont certaines protégées au niveau national tel l’Epipogon sans feuilles. Les espèces méditerranéennes y côtoient les espèces orophiles au vu du large gradient altitudinal du site. Toutefois, l’inventaire floristique reste encore incomplet.
Jasse de rives blanque réserve naturelle de nyer
Jasse de rives blanque réserve naturelle de nyer
Lande alpine gallinère Réserve naturelle de Nyer
Pic Serre Gallinère Réserve naturelle de Nyer