Sélectionner une page

Conseils pratiques et partage de l’espace

Accueil » Découvrir » Conseils pratiques et partage de l’espace

Partager l’espace et concilier les usages

L’homme fréquente nos montagnes depuis la préhistoire et ses activités ont toujours fortement influé sur l’environnement et les paysages. Aujourd’hui, tous les espaces naturels sont utilisés par des forestiers, des éleveurs, des chasseurs, des pêcheurs ou encore des randonneurs. Ainsi de nombreuses activités humaines se pratiquent dans les réserves naturelles.

 

  • L’élevage avec plus de 4 700 têtes de bétail (bovins, équins, ovins, caprins) qui pâturent dans les réserves naturelles,
  • Le tourisme avec une forte pression touristique comptant plus de 560 000 visiteurs chaque année,
  • La chasse, la pêche et la cueillette récréative avec plusieurs milliers de pratiquants.

Hiver, comme été soyons discrets …restons sur les itinéraires balisés

L’hiver est une période difficile pendant laquelle la faune de montagne dépense toute son énergie à survivre. Tous les animaux ont davantage de besoins énergétiques pour se déplacer et pour main-tenir leur température constante et les apports en nourriture sont plus faibles, ce qui les place en mode “survie”. L’été, les efforts sont mis dans la recherche de nourriture pour les jeunes et la défense vis à vis des prédateurs.
Bien que la vulnérabilité de la faune à ces périodes de l’année dépendent de processus naturel, des perturbations liées aux usagers de la montagne augmentent la fragilité des animaux car cela les oblige à fuir, consommant ainsi beaucoup d’énergie et pouvant, à la longue, nuire à leur survie. Ainsi, en évitant de nous disperser hors des sentiers, nous contribuons à maintenir des zones de quiétude pour la faune sauvage et respectons leur mode de vie.

À chaque réserve naturelle son projet de conservation et de gestion, à la recherche d’un équilibre délicat où hommes, animaux, plantes, terres et eaux cohabitent. Insolites, exceptionnels, tous ces espaces sont facilement accessibles au public sous réserve du respect de chaque usager et de quelques précautions simples.

Conseils pratiques pour une découverte des réserves naturelles respectueuse et responsable

Préparer son sac

  • Emporter le matériel adapté à la sortie prévue : en plus de la carte de l’itinéraire, prévoir une lampe, des vêtements de pluie et de rechange.
  • Avoir des encas et de l’eau.
  • En été la déshydratation est fréquente. Il faut prévoir suffisamment d’eau. Il est également judicieux de partir tôt pour éviter les fortes chaleurs. Même au cœur de la saison estivale, il est préconisé de faire un fond de sac comprenant un polo, une paire de chaussettes, une autre paire de gants et un bonnet.
  • En hiver, une attention particulière doit être portée aux vêtements et aux chaussures. Prévoir une boisson chaude. Se renseigner sur les risques d’avalanches (bulletin Météo France «risque avalanche»). Si la randonnée se fait en milieu enneigé, il est indispensable de se prémunir d’un ARVA (appareil de recherche de personnes en avalanches) en état de fonctionnement, ainsi que d’une pelle et d’une sonde. Les trois sont indissociables.

Préparer sa randonnée

  • Éviter de partir seul.
  • Choisir un itinéraire en fonction du public et des capacités physiques des participants.
  • Se référer au plus faible ou au moins expérimenté.
  • Ne jamais se surestimer.
  • Se renseigner sur les conditions météorologiques car elles peuvent évoluer rapidement en montagne.
  • Consulter le bulletin montagne de Météo France au 08 92 68 02 66 ou sur www.meteofrance.com
  • Avertir une tierce personne de sa sortie en indiquant l’itinéraire, les dates et les heures de départ et d’arrivée, les étapes prévues le cas échéant. (Ne pas oublier ensuite de la prévenir de son retour !)
  • Prendre la carte du massif.
  • Se munir, si possible, d’un téléphone portable.
  • Avoir une pharmacie de secours et une couverture de survie.
  • Ne pas hésiter à faire demi-tour en cas de changement de conditions météorologiques ou problème quelconque.

Randonner avec son chien

  • Renseignez-vous en amont pour savoir si votre chien est autorisé dans la réserve naturelle où vous souhaitez randonner. Si le schiens sont autorisé ils doivront être tenus en laisse.
  • La présence de chiens «visiteurs» est susceptible de générer des conflits avec les troupeaux domestiques et de gêner la quiétude de la faune sauvage. Consulter la règlementation des réserves pour en savoir plus.

Rester sur les chemins

  • Rester sur les sentiers balisés permet d’éviter de se perdre et d’assurer sa sécurité.
  • Rester sur les sentiers balisés permet également de découvrir et d’observer la vie animale et végétale sans la perturber.

Respecter les troupeaux

  • Ne cherchez pas à approcher, caresser ou nourrir les chiens de protection de troupeaux. S’ils s’approchent de vous en aboyant, c’est qu’ils font leur travail : restez calme, ne criez pas et contournez le troupeau dès que possible.

Une réglementation pour encadrer les pratiques et la fréquentation

Créée par décret ministériel, chaque réserve naturelle fait l’objet d’une réglementation commune ainsi que d’une réglementation spécifique adaptée au contexte local et aux impératifs de protection des habitats et des espèces présentes. En cas de doute, vous pouvez vous référer à la règlementation spécifique de chaque réserve.

Guide à destination des opérateurs du tourisme des Pyrénées-Orientales

L’attractivité touristique des réserves naturelles catalanes est forte avec plus de 550 000 visiteurs par an. Les gestionnaires de ces espaces naturels mettent en place des stratégies d’accueil s’appuyant sur la réglementation spécifique et une valorisation du patrimoine naturel afin de préserver ces « cœurs de nature ».

 

La gestion de la fréquentation est un défi important, sachant qu’elle constitue une pression anthropique, s’ajoutant à d’autres facteurs d’influence des espèces et des milieux. Dans ce contexte, la Fédération des réserves naturelles catalanes a réalisé un guide à destination des opérateurs de tourisme des Pyrénées catalanes des deux versants : offices du tourisme, guides et accompagnateurs de montagne et hébergeurs.

 

Vous accueillez ou hébergez dans vos structures, vous accompagnez sur le terrain des visiteurs. Vous êtes directement en contact avec le public qui fréquente les réserves naturelles ? Votre rôle est primordial dans l’information sur la conservation de cette biodiversité tant convoitée. Les réserves naturelles catalanes ont ici une responsabilité forte vis à vis des citoyens français, européens et au-delà car certaines espèces présentes sur ces territoires d’exception ne se retrouvent dans le monde que dans les Pyrénées, un massif de l’est des Pyrénées, voire même une unique falaise !

 

Les enjeux de conservation sont primordiaux et, au vu des changements globaux auxquels notre planète est confrontée, ils le seront davantage dans la décennie à venir. Ainsi, concilier accueil et sensibilisation du public à la protection de la biodiversité est un challenge auquel nous devons tous participer. Vous pouvez relever le défi en transmettant à vos clients l’information liée à la réglementation et la conduite adéquate à adopter dans les espaces naturels.

 

Dans ce guide vous trouverez l’essentiel des informations à leur transmettre afin qu’ils puissent préparer et réaliser leur randonnée ou pratiquer des sports de pleine nature : réglementation, connaissance et précautions à prendre vis-à vis d’espèces et milieux sensibles, etc. Aussi, il constituera un gage de qualité de l’information transmise à vos clients. Ensemble, nous pourrons mieux communiquer sur les enjeux de biodiversité et favoriser la préservation des espaces naturels des Pyrénées catalanes en faveur d’un tourisme durable et positionné.

 

Nous vous remercions pour votre aide !

A découvrir également

Sentiers d’interprétation

Sentier sous-marin

Sentier audio de Menut

Fiches de randonnées