Sélectionner une page

La réserve
naturelle nationale

de Prats-de-Mollo-la-Preste

 

Réserve cogérée par la fédération des réserves naturelles catalanes

Accueil » Les réserves » Réserve naturelle de Prats-de-Mollo-la-Preste

fiche d’identité
En bref

Réserve naturelle nationale

Décret de création

carte réserve prats-de-mollo-la-preste

Descriptif

  • Localisation : 
  • Date de création : 14 mars 1986
  • Superficie : ha
  • Altitude : 1490 m à 2507 m
  • Commune : Prats-de-Mollo-la-Preste
  • Organismes gestionnaires : Commune de Prats-de-Mollo-la-Preste et fédération des réserves naturelles catalanes

Contact

Adresse : Caserne Mangin
66230 Prats de Mollo la Preste

Téléphone : 04 68 39 74 49

Mail :

Situation

La réserve naturelle se situe sur l’axe de la chaîne des Pyrénées. Frontalière de l’Espagne, elle occupe les reliefs élevés qui forment un balcon entre le Massif du Canigou et celui du Puigmal.

 L’érosion a sculpté le massif donnant un relief très hétérogène : plas d’altitude, ravins, chaos de granit, crêtes d’aiguilles, petits cirques glaciaires, escarpements rocheux. Des roches très variées alternent : le granit du Costabonne (280 MA) parcouru par l’impressionnant filon de quartz des Esquerdes de Rotja, les marbres du Pic du Costabonne. Parmi les minéraux affleurant les plus connus : les grenats, la sheelite, la pyrite…

enjeux et gestion écologiques

Les espèces à enjeux de conservation se répartissent dans 5 grands types d’habitats naturels :

  • les forêts,
  • les pelouses et landes,
  • les milieux rocheux,
  • les torrents,
  • les zones humides.

L’industrie métallurgique et le pastoralisme depuis des siècles avaient réduit les surfaces forestières. Des reboisements réalisés après les crues de 1940 ont recolonisé les coteaux escarpés érodés. Les troupeaux estivent dans les secteurs maintenus ouverts par les brûlages et les broyages mécaniques des landes. Cela favorisent la repousse de l’herbes et limite le retour généralisé de la forêt. Ces interventions délicates font l’objet de négociations et de nombreuses précautions de mise en œuvre. Les aménagements nouveaux pour le pastoralisme font l’objet d’étude d’incidence.

La randonnée en altitude menace localement certaines espèces sensibles comme le Lagopède alpin et le Grand tétras. L’entretien des sentiers, leur balisage et les recommandations aux randonneurs contribuent à limiter les divagations préjudiciables surtout au printemps.

La chasse et la pêche sont pratiquées sans restriction particulière. La Perdrix grise, chassée, fait l’objet de suivis. L’usage du plomb dans les munitions pollue les réseaux trophiques jusqu’aux Gypaètes barbus, le remplacement par un autre métal est souhaité.

Toute nouvelle activité humaine fait l’objet d’une évaluation des incidences : course pédestre ou de VTT. Les changements climatiques influent déjà en diminuant les populations de certaines espèces. La pression exercée par les activités humaines doit être réduite localement et momentanément : par exemple la mise en défens de zones humides peut réduire le piétinement du bétail en période de sécheresse, les talus des pistes instables doivent être stabilisés.

milieux

Forêts, landes, pelouses, rochers, torrents et marais composent un paysage qui s’organise en fonction de l’altitude. Les trois étages de végétation peuvent être facilement repérés :

  • Le haut de l’étage montagnard (1 600 – 1 850 m d’alt.) dominé par la hêtraie et la lande de Genêts à balais.
  • L’étage subalpin (1 850 – 2 200 m d’alt.) intensément colonisé par le Pin à crochets qui progressivement supplante les landes de Genêts purgatifs
  • L’étage alpin (au-dessus de 2 200 m d’alt.), pelouses et rochers parsemés d’espèces originales à floraison brève mais très colorée.

faune & flore

La flore
La nature des roches, le relief, l’exposition, l’humidité combinent leurs influences pour former des associations végétales spécifiques. Des espèces originales et rares s’y développent comme l’Androsace de Vandelli et les saxifrages qui s’accrochent aux parois rocheuses. Des plantes carnivores se tapissent entre les mousses des marais tourbeux, les lis luxuriants s’élèvent dans les mégaphorbiaies, l’Azalée naine se plaque sur les crêtes battues par les vents et les Renoncules des glaciers parsèment les combes à neige de points blancs.

La faune 
La mosaïque d’habitats naturels génère une très forte diversité d’espèces. Les études confirment l’intérêt du site pour les invertébrés avec des espèces à répartition restreinte pour chaque groupe ; criquets et sauterelles, coléoptères, papillons, mollusques ou araignées. On retrouve les espèces prestigieuses des Pyrénées comme l’Isard, le Calotriton, le Gypaète barbu, la Perdrix grise de montagne, le Lagopède, le Grand tétras. Et enfin, les espèces emblématiques des hautes montagnes animent aussi le site : l’Hermine, le Chat sauvage, la Martre, le Pic noir, la Chouette de tengmalm, l’Aigle royal, le Vautour fauve…

réglementation

Picto interdiction circulation véhicules à moteur  Picto interdiction camping  Picto interdiction cueillette de fleurs  Picto interdiction feux  Picto interdiction extraction de minéraux  Picto interdiction chien  Picto interdiction déchets

services

Un point accueil au village avec une exposition sur la nature, un point accueil aux pieds du site avec des panneaux extérieurs au refuge des Conques, deux sentiers d’interprétation, sur la forêt et les paysages.

découvrir
la réserve

La réserve naturelle nationale de Prats-de-Mollo a édité deux guides de randonnée.

La forêt en montagne

Sur un sentier balisé et accessible à tous, partez pour une promenade à pied, à la découverte des curiosités et des particularités de la forêt en montagne. Au moyen d’un guide spécialement réalisé par les agents de la réserve, vous suivrez pas à pas et page à page, ce qui fait la richesse des forêts pyrénéennes.

 

Disponible à la Maison de la réserve : 4 € – 04 68 39 74 49 – resnatprats@wanadoo.fr et à l’Office municipal du tourisme : 4 € – 04 68 39 70 83 – info@pratsdemollolapreste.com

 

Nos amis les chiens sont interdits dans la réserve naturelle.

Sur le chemin de l’estive du Mitg

Sur un sentier balisé et accessible à tous, partez pour une promenade à pied, à la découverte des paysages et de la nature de la soulane pâturée. Au moyen d’un guide spécialement réalisé par les agents de la réserve, vous suivrez pas à pas et page à page, ce qui fait la richesse des pelouses et des landes.

 

Guide disponible à la Maison de la réserve : 4 € – 04 68 39 74 49 – resnatprats@wanadoo.fr et à l’Office municipal du tourisme : 4 € – 04 68 39 70 83.

 

Nos amis les chiens sont interdits dans la réserve naturelle.

l’actu
de la réserve

Festival Nature 2022

Festival Nature 2022

Le FESTIVAL NATURE des réserves naturelles catalanes est de retour pour sa 17e édition !! De mai à octobre la nature est à l’honneur dans les réserves naturelles catalanes. Le festival propose tout l’été un tourbillon d’activités pour faire découvrir, de la mer à la...

lire plus
11 offres en services civiques

11 offres en services civiques

Jeune et attiré(e) par la nature ? La fédération des réserves naturelles catalanes à des propositions à vous faire ! Les réserves naturelles catalanes proposent 11 offres en service civique (pour les moins de 25 ans) afin d'appuyer ses équipes dans ses actions de...

lire plus
Suivis des petites chouettes de montagne

Suivis des petites chouettes de montagne

L’équipe des réserves naturelles catalanes en plein préparatif pour le début des suivis sur les petites chouettes de montagne. La Chouette de Tengmalm et la Chevêchette d’Europe sont peu connues puisqu’elles établissent leur gîte dans des milieux montagnards parfois...

lire plus

explorer
les autres réserves

La réserve naturelle de Mantet

La réserve naturelle de Conat

La réserve naturelle de Nohèdes

La réserve naturelle de Cerbère Banyuls

La réserve naturelle de Jujols

La réserve naturelle de Py

La réserve naturelle du Mas Larrieu

La réserve naturelle de Nyer

La réserve naturelle de la vallée d’Eyne

La réserve naturelle de la forêt de la Massane