Sélectionner une page

Lettre d’info n°42 : Les grands rapaces

1.02.22

Les vautours sont généralement de grands oiseaux capables de se déplacer sur de longues distances, explorant ainsi de vastes territoires à la recherche de nourriture constituée de cadavres d’animaux sauvages ou domestiques. Intimement lié à l’homme depuis des milliers d’années, c’est pourtant lui qui a failli les faire disparaître. Les vautours comme la plupart des rapaces ont été persécutés dans toute l’Europe.

 

C’est aussi l’homme qui est à l’origine de leur retour. Protégés depuis la deuxième moitié du XXe siècle, leurs persécutions s’arrêtent peu à peu. Les premiers Plans de restauration vont être mis en œuvre. Dès la fin des années 90, les premiers vautours feront leur apparition dans les Pyrénées-Orientales. L’Aigle royal, également persécuté, il a su se maintenir dans nos massifs grâce sa discrétion et ses capacités d’adaptation.

 

L’ensemble des réserves naturelles catalanes de montagne, dès la fin des années 90, a favorisé le retour de ces grands rapaces rupestres par la mise en place d’actions sur l’ensemble des massifs des Pyrénées-Orientales. Une des actions fondamentales pour fixer les oiseaux fut la création de site de nourrissage pour le Gypaète barbu et de placettes d’alimentation pour le Vautour percnoptère. Rapidement, les oiseaux se sont installés. Les opérations techniques ont ensuite débuté : suivi de reproduction, médiation autour des enjeux de conservation et des activités de loisirs et/ou professionnelle.